Recrutement Intégral

Accueil » Employeurs de choix

Category Archives: Employeurs de choix

Êtes-vous prêts à faire face aux attentes des candidats?

Aujourd’hui, je réponds à Pierre qui s’interroge sur le comportement en entrevue des gens qu’il reçoit. Selon ses observations, il constate que les candidats d’aujourd’hui sont différents de leurs prédécesseurs. Ils posent plus de questions, ils manifestent aisément leurs préoccupations et ils semblent avoir des attentes plus élevées… Mais qu’en est-il réellement?

 

Comprendre les deux côtés de la médaille

 

Pierre, en tant qu’employeur, vous souhaitez recruter la meilleure personne pour le poste disponible. Vous avez devant vous une personne que vous aimeriez connaître – vous n’avez que 60 minutes pour y arriver – et, plus que tout, vous espérez qu’elle s’avère une ressource performante, productive et efficace pour votre organisation.

 

Comme vous, la personne interviewée souhaite découvrir le meilleur employeur pour son prochain emploi. Elle a devant elle une personne et une organisation qu’elle aimerait connaître et, elle espère que celles-ci pourront, en plus de lui offrir emploi à la mesure de ses compétences, lui proposer un endroit où elle sera bien accueillie, bien formée, bien intégrée.

 

Bien se connaître comme organisation

 

Les travailleurs d’aujourd’hui ont en effet des attentes plus élevées, plus précises aussi. Ils sont à la recherche d’un lieu de travail qui rend possible la réalisation de leurs objectifs professionnels ET personnels. Pierre, vous pouvez effectivement être prêt à répondre aux questions portant sur votre vision, votre mission, vos valeurs. On vous posera possiblement aussi des questions sur vos méthodes de résolution de problèmes ou à propos de votre implication sociale dans votre communauté. La clé pour réussir à intéresser le candidat performant, productif et efficace est justement de bien se connaître comme organisation et comme employeur. Surtout, assurez-vous de jouer franc jeu et ne surestimez pas votre entreprise. Cela se saurait et pourrait grandement nuire à votre réputation. Bon recrutement!

Publicités

L’été est à nos portes!

Au cours des derniers jours, vous l’avez probablement aussi senti, nous avons vécu des moments de chaleur intense — pas assez, j’en conviens! C’est une chose de subir une canicule lorsqu’on est bien assis sur une terrasse ou au bord de la piscine, mais c’en est toute une autre si l’on doit travailler à l’extérieur en plein soleil… Vous vous demandez peut-être pourquoi je vous parle de cet aspect. Et quel est le lien à faire entre la gestion des ressources humaines et la chaleur extrême? Laissez-moi vous expliquer… Selon une donnée qui provient de la CSST, il a été évalué que quatre personnes sont décédées au travail à la suite d’un coup de chaleur depuis 2005. Comment pouvons-nous prévenir pareille absurdité? Travailleurs et employeurs, je crois que nous avons chacun une part de responsabilité.

 

Chacun a son rôle à jouer en matière de prévention

 

À titre d’employeur, vous devez vous assurer que vos employés travaillent dans des conditions adéquates. Celles-ci doivent respecter les normes prescrites, d’une part par la convention collective, si c’est applicable, et d’autre part, par la loi sur la santé et sécurité au travail.
Il existe plusieurs façons d’évaluer le niveau de risque associé au travail avec des conditions climatiques extrêmes et d’en prévenir les conséquences. D’ailleurs, je vous invite à consulter notre blogue pour obtenir les ressources disponibles sur le Web et pour en apprendre davantage sur les actions à poser lorsqu’un de vos employés subit un coup de chaleur.

Parallèlement, si vous êtes travailleurs, vous n’êtes pas en reste. Ce qui bon pour l’employeur, l’est tout autant pour vous. En effet, vous avez l’obligation, et vous avez tout intérêt à le faire, de demeurer alerte, notamment à bien vous hydrater et à défendre vos droits, si la situation s’impose. Partagez vos succès au www.facebook.com/RecrutementIntegral.

Je m’appelle Mohamed

Lorsque Mohamed, Dieudonné ou Aisha se présente devant vous pour obtenir un emploi… Que faites-vous? Évaluez-vous le profil de candidature du même œil? Ou au contraire, laissez-vous libre cours à vos préjugés? Quitte à vous priver d’un futur travailleur compétent et fiable?

Partout au Québec, et plus particulièrement en région, la recherche de personnel qualifié est devenue un enjeu critique pour la survie et l’essor de nombreuses organisations. Par exemple, des 14 000 établissements dans Lanaudière, plus de 9 300 comptent 5 travailleurs ou moins. Autrement dit, chaque fois qu’un employé est absent, c’est potentiellement 20 % de la production globale de l’entreprise qui est en jeu.

La diversité en entreprise ne devrait donc pas être un sujet d’actualité, mais bien une réelle piste de solution en contexte de pénurie de main-d’œuvre. J’en ai d’ailleurs été témoin à plusieurs reprises dans le cadre de ma pratique.

Une voie différente

Ainsi, gestionnaires et employeurs, je vous mets au défi! Lorsque vous consultez les CV que vous recevez, ne lisez plus le nom du candidat en premier. Je vous assure, vous serez surpris. Peu importe son origine raciale ou sa nationalité, concentrez-vous sur l’objectif premier : cette personne est-elle en mesure de répondre aux attentes du poste? Dans l’affirmative, plusieurs stratégies peuvent être mises en branle afin d’aider à sa formation et à son intégration à vos équipes en place.

Pour une PME, l’embauche d’une nouvelle ressource immigrante peut comporter son lot d’inquiétudes et de préoccupations, et ce, tant pour la direction que pour les employés – et il ne faut surtout pas penser qu’il n’y a pas de préparation à faire! Car si l’étape d’intégration est essentielle pour assurer le succès d’une embauche, elle devient cruciale lorsqu’on fait face à un candidat « différent ».

Une formule gagnante

Reprenons l’exemple de départ : vous avez embauché Mohamed. Comme je le disais précédemment, il vous faut maintenant préparer votre équipe à son arrivée, et ce, au même titre que si vous aviez à accueillir une personne (québécoise) avec un handicap, ou avec certaines limitations fonctionnelles. En effet, la couleur et la race n’ont pas l’exclusivité de la diversité!

Ne vous fiez pas uniquement aux perceptions et de ce que vous entendez autour de vous. Plusieurs histoires à succès dans la région permettent d’affirmer mes propos. Vous en connaissez? Partagez-les! La région a besoin de ressources compétentes et qualifiées, de toutes les couleurs et toutes les nationalités!

Partagez vos succès au www.facebook.com/RecrutementIntegral

La mise en forme de nos entreprises

Maintenant que le printemps frappe à notre porte, comment se porte la motivation de vos employés? Est-elle à l’image de Dame Nature, a-t-elle aussi besoin d’un renouveau? Malheureusement, encore peu d’entreprises agissent en attaquant de front les problèmes de main-d’œuvre, la plupart ne font que réagir aux symptômes qui se présentent. D’ailleurs, pourquoi en faire plus?

En faire plus pour mieux choisir

Dans le contexte actuel, plusieurs entreprises ne sont pas en mesure de réellement choisir le personnel. Pensez à toutes les banderoles permanentes « on a besoin de vous » et aux bonis de référence pour candidatures… Souvent, l’employeur ne sélectionne plus, c’est plutôt lui qui se fait sélectionner. De prime abord, cela peut sembler correct. Seulement lorsqu’on ne choisit pas, il est difficile d’attirer « seulement » des employés qualifiés et compétents. Et cela peut avoir des conséquences importantes sur la viabilité d’une entreprise. Alors, la seule façon de renverser la vapeur est de créer de l’engouement autour de nous, de devenir un modèle et de se positionner comme un employeur de choix.

Les employeurs de choix mettent en place des programmes qui favorisent l’épanouissement des travailleurs. Ils investissent dans des activités d’incitation, d’information et de formation portant sur l’équilibre de vie, la saine alimentation, l’activité physique et la santé psychologique. Comme les programmes pour employés servent à les attirer, les satisfaire et les fidéliser, ils permettent de se distinguer des autres entreprises et d’influencer positivement les candidats potentiels tout comme les travailleurs en place.

Une nouvelle norme de référence

Certaines organisations agiront même comme pionnières et demanderont d’être reconnues à titre d’Entreprise en santé par le Bureau de normalisation du Québec. De cette façon, elles pourront utiliser cette facette pour attirer plus de candidats compétents et retenir les talents en place.

Je vous l’accorde, choisir d’affronter les problèmes de ressources humaines n’est pas simple, mais en innovant et en créant de nouvelles références en matière de santé au travail, il y a fort à parier que vos entreprises seront plus fortes, plus solides et mieux préparées pour l’avenir!

%d blogueurs aiment cette page :